Masque en tissu

Masque en tissu

Comment faire ?

– Couper les 6 éléments : 2 en tissu du dessus (coton), 2 en polaire fine ou molleton, 2 en tissu du dessous (coton)

– Assembler les 2 tissus du dessus puis les 2 tissus du dessous puis les 2 tissus en polaire. Coudre côté bombé, les tissus mis endroit contre endroit ; coudre à 1cm du bord du tissu.

– Assembler les 3 épaisseurs : mettre le tissu du dessus et le tissu du dessous endroit contre endroit, mettre la polaire par dessus puis coudre à 1cm du bord du tissu en haut et en bas

! Ne pas coudre les petits côtés.

– Retourner.

– Coudre les coulisses : sur les petits côtés, replier 1cm puis à nouveau 1cm et piquer au bord.

– Surpiquer : coudre à environ 2mm du bord, en haut et en bas puis au centre du masque (dans le sillon de la couture d’assemblage)

– Insérer de l’élastique fin, un cordon, un ruban, un lacet, de la laine…dans les coulisses, à l’aide d’une petite épingle à nourrice.

————————————————————————————————————————————————

! Ces masques en tissu doivent être lavés quotidiennement à 30°C, avec un détergent classique, et avant le premier usage.

Ce modèle a été conçu à partir du protocole du CHU de Grenoble (https://www.francebleu.fr/infos/insolite/systeme-d-pour-se-fabriquer-des-masques-en-drome-ardeche-1584455391).

Les masques doivent être utilisés pour vous protéger (ils limitent les contacts mains/bouche, mains/nez et le passage des postillons des autres) et protéger les autres (ils limitent la transmission de vos postillons).

! En cas de coronavirus avéré, seul un masque « canard », type FFP2, vous protégera et protégera les autres.

Ce masque en tissu est un système D proposé en situation de pénurie de masques de soin.

Pour information à ce jour, selon les informations indiquées sur le site du gouvernement, le port du masque chirurgical n’est pas recommandé sans présence de symptômes ; il n’est pas indiqué sans contact rapproché et prolongé avec un malade. Le plus important : respecter les gestes barrières et la distanciation sociale ! 😉